Les demeures sont : la littérature, la politique, la peinture, la guerre, les droits de l'homme...

"Je touche à tout parce que tout se tient" Claude Roy

dimanche 12 mai 2013

Danièle Perré (1924-2009)

© Danièle Perré
Le site de Danièle Perré

"... L'oeuvre s'est construite autour d'un thème répétitif mais la peinture ne l'est pas. Un thème romantique presque, mais la peinture s'y oppose. Une peinture forte, violente dans l'opposition qu'elle présente sans cesse entre l'espace et la matière... L'essentiel est que la quête de Danièle Perré, si mystérieuse qu'en soit l'impératif, existe superbement en peinture. Une peinture à laquelle on ne s'attend pas, même si les plumes dansent d'aise à l'idée de l'épave. Ce thème acharné, cette folie de pensées et de recherches provoque une peinture forte et grave."
Hélène Parmelin in Arts Magazine, 13 mars 1981

jeudi 9 mai 2013

Radiocopie de Jacques Chancel

Un extrait de Radioscopie de Jacques Chancel avec Hélène Parmelin lors de la sortie du Guerrier Fourbu, ici

Ferdinando Scianna

Deux photos d'Hélène Parmelin par le photographe de Magnum, Ferdinando Scianna,  en 1981




et une photo du couple Parmelin-Pignon


Léonard dans l'autre monde 4


J'ai enfin retrouvé un extrait de l'émission de Pierre Dumayet Lectures pour tous en 1957, interrogeant Hélène Parmelin sur son livre Léonard dans l'autre monde